groupe de commémoration US de la seconde guerre mondiale en europe.
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 camp du struthof

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
private verlaine

avatar

Nombre de messages : 265
Age : 22
Localisation : bastogne
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: camp du struthof    Lun 2 Aoû - 11:18

le camp de concentration de struthof

dans ce camps il y a eux 7000 juifs , résistants , tziganes ...
Pour parvennir au camp il y allait soit en camion soit par un sentier de 8 kilomètres , une fois sur place il passait au d épouillage et a la tondeuse
Toutes les personnes du camps on été déporter a dachau 3 mois avant l'arrivée des américains ce qui fait que les américains l'on découvert vide .


l'entrée du camp



le camp actuellement chaque endroit de grenaille était un ancien baraquement


maquettes représentant le camp a l'époque









le commandant du camp " capitaine ss hans hüttig "


la maison qu'il a réquisitionnée , a quelques mètres du camp



la voici a l'heure actuelle


toutes ces différentes pieces retrouver sur le camps sont un preuves des diverses nationalités qui y sont passés







matraque de SS



le bunker prison


chaque camp de déportation possède son bunker prison , ce bâtiment comprend 20 cellules et 8 réduits-cachots. Dans les cellules, les ss entassent jusqu'à 18 déportés qui subissent des punitions pour les motif les plus futiles .
permier degré: la peine la plus faible : pendant 3 jour couchette en bois pain et eau
2eme degré : pouvant aller jusqu'à 42 jours couchette en bois , pain et eau
3eme degré: juqu'à exécution . Pendant les trois jours qui précède aucunne possibilité de s'assoir , ni de se coucher . Pain et eau .

les huit réduits-cachots étaient a l'origine prévus pour avoir le chauffage mais ce bâtiment n'a jamais été chauffé






le chevalet de bastonnade

les déportés y sont attachés buste contre les lattes , les pieds pris a l'intérieur d'une planche , Ils reçoivent 10 à 50 coups de " goumis " (nerf de boeuf ) sur les reims et doivent les compter eux même .
Beaucoup meurent ou s'évanouissent avant la fin du supplice . Les rares survivants garderont toutes leurs vie de grave séquelles , fractures , traumatismes crâniens ...



le batiment crématoire

jusqu'en octobre 1943 , les corps sont brulés dans un four crématoire ambulant installé prés de la chambre a gaz , hors du camp. Ensuite les ss pratiquent ici les incinérations : la cadavre est amené de la morgue au sous sol par un mont charge . Préalablement les dent en or et en argent ont été récupérées .
le corps est placé sur la glissière métallique à l'entrée du four et introduit à l'intérieur ou il brule comme un torche . la chaleur dégagée alimente un ballon d'eau chaude scellée au plafond à l'arrière du four . A l'arriere il y avaitaussi des crochet qui servaiennt au pendaisons rapides et discrètes , le déporté y est attaché par le cou debout sur un escabeau qu'un ss renverse brusquement , le pendu ne meurt pas toujours instantanément.





cette pince servait a prendre les cadavres


soldat américain et un résistant a la découverte du camp





a l'époque a cette endroit était la fosse au cendre



salle des exécutions

les déportés sont tués d'une balle dans la nuque , la déclivité du sol vers un puissard permet l'écoulement du sang et le rapide lavage après les exécution.
Dans la nuit du 1er au 2 septembre 1944 sont massacré 140 membres de la résistance ( réseau alliance et groupe mobile alsace vosge ) dont un quinzaine de femmes




salle des urnes funéraires :

urnes funéraires destinées à recueillir les cendres de détenus allemands , les familles doivent payer entre 60 et 100 reichsmark pour recevoir l'urne , sans certitude qu'il s'agisse bien des cendres des leurs.
sur la table une urnes contient des cendres , provenant de cheveux et de poils prélevés sur les déportés . durant l'occupation ces cheveux et ces poil étaient envoyés en Allemagne dans un fabrique de feutres .




salle d'expérimentation d'opération et d'autopsie :

généralement les médecins ss ne se préoccupent pas du sort des déportés. les soins éventuels sont pratiqués dans l'infirmerie du camps par des médecins mais aussi des détenus qui s'efforcent dy aider leurs compagnons.
Le proffesseur HIRT de l'insitut anatomique de STRASBOURG et son adjoint le professeur WIENER effectuent des recherches pour valider leurs théorie raciste . Dans cette salle , ils pratiquent des expériences par piqûres , injections , scarification , opérations .
le docteur haagen. épidémiologiste , utilise les déporté comme cobayes humain et pratique des expériences de vaccination , notamment de typhus.
Le docteur bickenbach travaille à la recherche de traitement des gazé , en contrôle l'évolution et en observe les résultat

ces expériences entrainent la mutilation et la mort de nombreux déportés
sur cette table de disection , les "médecins" pratiquent alors un minutieuse autopsie . apres crémation seront jetée dans la fosse



chambre des cobayes , ces cobayes étaient en générale des juifs ou des tziganes envoyés d'Auschwitz ou de tréblinka



la chambre a gaz



la chambre a gaz situé a plus ou moin 1 kilometre du camp a été faites dans l'ancienne salle des fetes





cette antonoire servait a insérer du gaz dans la chambre



zicklon




seul la belle vue donnaient espoir aux déportés









Dernière édition par private verlaine le Mer 28 Sep - 5:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
private verlaine

avatar

Nombre de messages : 265
Age : 22
Localisation : bastogne
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: camp du struthof    Lun 2 Aoû - 11:21

il y a un musée a la sortie du camp , ce musée a été construie autour d'una ancienne cave de pomme de terre de 70 metres de long que le ss on fait construire , les ss avaient fait construire le baraquement au dessus de cette cave mais détruit aujourd'hui

la cave






le travaille rend libre




dans le musée beaucoup de panneaux expliquant toutes lhistoire de la ww2 mais aussi du camp , de photographie ...
Revenir en haut Aller en bas
jee py

avatar

Nombre de messages : 1629
Age : 55
Localisation : tubize
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: camp du struthof    Lun 2 Aoû - 11:35

Hello Greg ,

superbe photos , je ne connaissais pas .

Je suppose que lors de la visite , une certaine émotion t'as envahi. Ce n'est pas tout les jours que l'on visite ce genre d'endroit.

@+ Jee Py
Revenir en haut Aller en bas
calibre30

avatar

Nombre de messages : 268
Age : 25
Localisation : marcinelle
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: camp du struthof    Lun 2 Aoû - 17:29

Vraiment bien ce que tu a visiter et comme Jee Py dit, ce n'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de découvrir un telle endroit.

Tu nous expliquera tous en détail au prochain.

Bonne vacance.
Revenir en haut Aller en bas
private verlaine

avatar

Nombre de messages : 265
Age : 22
Localisation : bastogne
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: camp du struthof    Lun 2 Aoû - 17:59

oui pas de problème même si toutes est plus ou moins écris
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: camp du struthof    

Revenir en haut Aller en bas
 
camp du struthof
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camp de SISSONNE
» Birkenau, camp de la mort...
» Billets Algériens pour camp de prisonniers 1940
» les romains : camp romain, Jules César
» le camp du Struthoff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
82 nd AIRBORNE E.T.O :: Musées, Monuments et cimetières :: En France :: Musées-
Sauter vers: