groupe de commémoration US de la seconde guerre mondiale en europe.
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 82nd Airborne Military Police Platoon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 214
Age : 46
Localisation : Diegem
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: 82nd Airborne Military Police Platoon   Dim 8 Mar - 10:45

Le 82nd Infantry Division Military Police Platoon fut réactivé comme composant de la 82nd Infantry Division au Camp Claiborne en Louisiane le 25 mars 1942. Son Officier commandant était le Capitaine William P Bowden.

Le peloton suivit l’entraînement de base d’un peloton de MP au sein d’une division « triangulaire », c'est-à-dire, les signaux de la main, comment gérer un trafic, comment procéder à des arrestations et de nombreuse chose que doit connaître tout bon MP.

Le 16 août 1942, la 82nd Infantry Division devint la 82nd Airborne Division. Le peloton suivit cette reconversion en devenant 82nd Airborne Military Police. Ce changement nécessita la perte de 50% de l’effectif qui parti pour la nouvelle créée 101st Airborne Division. L’unité resta avec 2 officiers et 36 hommes et 4 camions ¼ ton le tous sous les ordres du Major William P Bowden.

Ensuite le peloton continua son entraînement MP mais aussi comme troupe aéroportée suivant les emplacements suivants :

- Camp Claiborne, Louisiane 5 mars au 5 octobre 1942

- Fort Bragg, Caroline du Nord 5 octobre au 19 avril 1943

- Edwards, Minnesota 21 avril au 27 avril 1943

Ensuite le peloton embarqua à bord du USAT George Washington pour u voyage en mer du 28 avril au 9 mai 1943. Après avoir débarqué à Casablanca en Afrique du Nord, l’unité est envoyée au Camp Dan E Passage.

Ensuite, le 12 mai 1943, départ pour le Maroc Français à Oujda jusqu’au 21 juin 1943.

Le 15 juin à Oujda, 9 hommes, qualifiés parachutistes furent détachés de régiments de parachutistes et placé pour un service spécial au sein du peloton afin de répondre à la composition d’un peloton de MP par rapport à l’organisation d’une division. Ces 9 hommes sont sans doute les 9 premiers parachutistes MP de l’US Army. Ensuite, la division entrepris un de ses nombreux mouvements aéroportés. Le 24 juin 1943, le MP Platoon se déplaçât avec la division sur l’aérodrome de Kairowan en Tunisie.

Ici, comme à Oujda, le peloton reçut un entraînement intensif pour la future opération de combat. C’est durant cette période que le peloton perdit ces premiers hommes quand 5 hommes furent tués et sérieusement blessés lors d’un accident de trafic.

--------------------------------------------------------------------------------

Sicile – Italie – juillet 43 – Opération Husky

La force du peloton avait atteint les 57 hommes et 3 officiers. De ce , 23 hommes et 2 officiers furent parachutés avec le QG de la division près de Gela en Sicile et participèrent aux opérations tactiques de la division près de Traponi, où ils ont stationnés du 23 juillet au 22 août. Durant cette opération, un détachement du peloton eu sa première rencontre avec des soldats Allemands.

Durant cette période du 16 juillet au 22 août, 25 hommes ont accomplis ce qui semblait impossible en s’occupant de 23.191 prisonniers capturés par la division et en même temps former un noyau de police dans la ville déchirée par la guerre de Traponi où ils ont travaillés en collaboration avec avec le gouvernement militaire pour contrôler la population civile et traquer les sympathisant fasciste. Le détachement suivi le reste de la division de retour à Kairowan le 22 août puis de nouveau à proximité de Licerta en Sicile le 7 septembre.

--------------------------------------------------------------------------------

Salerno – Italie – septembre 43 - Opération Avalanche

Le 12 septembre 1943, la division effectua un saut sur Salerno et participa aux campagnes de Altivilla Volturno et Naples. Le peloton de MP débarqua d’LCI sur les plages de Maroi le 29 septembre et fut immédiatement dirigé vers Naples où elle servie de police. Elle fut très concernée par l’établissement d’un gouvernement civil stable pour la population et aussi la gestion des prisonniers de guerre Allemands qui avaient été fait en Sicile. Durant la période du 12 septembre au 17 novembre, seulement 74 prisonniers ont été traités par rapport au 20.000 en Sicile. Combattants las, conscients de la fin de la guerre. Le peloton quitté Naples le 18 novembre 1943. Il embarqua à bord de l’USS Frederick Funston vers une destination « inconnue ».

Irelande.
Le peloton de MP ainsi que la division passa 21 jours à bords de l’USS Frederick Funston il débarqua le 9 décembre à Belfast en Ireland. Le peloton prit ces quartiers à Castledawson en Ireland du Nord dans un vieux quartier Irlandais.

Ils découvraient aussi que "lorry" signifiait camion et qu'il était souillé de sang, et ce terme 'bloody' était un de ces plus maudits mots, les faisant réaliser qu'il y avait une toute autre tournure de la langue anglaise. En dehors de leurs relations publiques et de leurs contacts dans la vie civile, cinq des membres du peloton prenaient le taureau par les cornes et disaient leurs " Je vais le faire ".

Le 8 février 1944, la division est envoyée en Angleterre où elle stationna dans une ville centrale du pays, Leicester. La division continua son entraînement de troupe aéroporté avec des sauts, des vols de planeurs, aussi bien tactique que technique. Cependant, tout n’était pas que travail. Les hommes visitèrent la belle champagne Anglaise, Piccadilly Circus où ils se sont familiarisés avec Time’s Square et Canal Street.

C’était la période aussi ou la division eu son organisation remodelée.

L’effectif du peloton fut augmenté de 93 hommes et de 3 officiers.

--------------------------------------------------------------------------------
D-DAY – Juin 44 – Normandie – France – Opération Neptune :

Durant la dernière partie du mois d’avril et au mois de main, le peloton de MP sût que quelque chose allait se passer. Il fut mis en alerte pour un éventuel déplacement à partir du 19 avril et placer en état d’alerte constant jusqu’au 24 mai.

30 hommes sous les ordres du S/Sgt Mulligan quittèrent le Camp Braunstone dans le Leicester pour le secteur de Budgend. Ils y sont resté jusqu’au 3 juin avant d’embarquer sur un Liberty Ship, le SS Webb Miller. Le navire leva l’ancre de Cardiff le 5 juin 44. Le débarqua sur les côtes d’Utah en Normandie le 8 juin 44. Après avoir débarqué, il s’est déplacé à l’intérieur des terres et rejoignit la 82nd Division à Ste Mère Eglise le 9 juin.

Le 29 mai, la force aéroporté du peloton est composé de 18 hommes et 2 officiers sous les ordres du Major F.G. McCollum, Division Provost Marshal.

Ils quittèrent le Camp Braunstone pour la zone d’attente près de Newbury. Au matin du 6 juin, 5 hommes débarquèrent par planeur en Normandie et durant la soirée qui suivi, ils furent rejoints par le reste du .

Dans un premier temps, puisqu’il n’y avait pas vraiment de ligne de front, les MP firent la chassent aux tireurs isolés et prirent quelques prisonniers.

Une fois la division définitivement installé à Ste Mère Eglise, le peloton établi une enceinte pour les prisonniers de guerre près d’un secteur de rassemblement pour les retardataires. De plus, ils organisèrent le trafic vers la ligne de front, des hommes qui quittaient les plages d’Utah Beach pour éviter les embouteillages sur les routes.

Des mesures furent prisent pour protéger les civils et pour empêcher un amas de réfugier d’obstruer les routes requises pour l’approvisionnement et le mouvement des renforts et en collaboration avec les défenses d’établir la protection des différents QG de la division.

Des équipes furent aussi envoyées dans chaque QG pour aider à l’évacuation des prisonniers de guerre vers la zone de rassemblement. Durant les 33 jours que la division combattit les Allemands, les MP évacuèrent 2.159 prisonniers de guerre.

Pour leur efficacité durant l’opération d’apporter de l’ordre à une situation apparemment chaotique, le peloton fut bien récompensé. Le Provost Marshal, le Major Frederick G McCollum fut décoré de la Legion of Merit et 5 hommes furent décorés de la Bronze Star. Les MP empêchèrent également que des réfugiés n’encombre la route, ce qui aurait été un obstacle important comme durant la Bataille de France en 40. 5 d’entre eux furent blessés, y compris le Major.

Plus de 2.000 prisonniers de guerre furent traités et 327 paras perdus purent rejoindre leurs unités.

Le 11 juillet 1944, 23 hommes embarquèrent à bord d’LST depuis les côtes de France pour débarquer à Southampton en Angleterre le jour suivant.

Après avoir débarqué, le prit le train pour leur vieux camp de Braunstone Park à Leicester. Le reste du peloton suivi de la même manière le 12 juillet.
Revenir en haut Aller en bas
http://82ndairborneeto.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 214
Age : 46
Localisation : Diegem
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: 82nd Airborne Military Police Platoon   Dim 8 Mar - 10:47



Hollande – septembre 1944 – opération Market-Garden



De retour en Angleterre, la division commença à remplacer ces pertes en Normandie avec des nouvelles recrues provenant de Fort Benning. Le peloton subit quelque changement mineur dans son personnel. Après quelques mois de repos entrecoupé de patrouille dans la ville et quelques permissions, le peloton fut de nouveau mis en alerte.

Le 15 septembre, 3 officiers et 55 hommes quittèrent le Camp Braunstone sous les ordres de McCollum. Cette fois-ci, ils embarquèrent à bord d’un planeur, direction la Hollande.

De ce groupe seulement 48 hommes et 2 officiers atteignirent la Landing Zone. Le planeur absent fut largué de la formation par son avion tracteur sous le feu des batteries anti-aérien Allemande approximativement 30 minutes avant le largage prévu.

Ce planeur transportait les hommes suivants : Captain Shelby L White, S/Sgt Lois W Melvin, Sgt Delmar Whitt, Cpl George P Simon, Cpl Herring E Lindgren, Pfc David C Bailey et Pvt Walter J Lineham. De ce groupe, les Capitaine White et le S/Sgt Melvin qui furent blessés et ont été évacuées en Angleterre. Les 5 autres furent déclarés Missing In Action.

Arrivé en Hollande, le 23 septembre, le groupe c’est rassemblé et a installé à leur façon un QG divisionnaire près de Grosbecken. Le jour suivant, la garde du QG était assurée ainsi que des barrages routiers et des postes de contrôles sur les routes et les ponts. Des patrouilles de MP furent organisées dans les villes avoisinantes pour empêcher des crimes militaires et civils.

Très peu de temps après, le QG divisionnaire ce déplaça à Nimègue dont les ponts furent un des objectifs important pour la division.

Ce déplacement c’est fait sous le contrôle de la section « trafique » du peloton de MP sous les ordres du G4. Une patrouille de police fut immédiatement assignée pour Nimègue qui du travaillée en étroite collaboration avec les force Britanniques et les autorités de la ville.

Une patrouille fut envoyée à Bruxelles en Belgique pour contrôler le passage du personnel de la division.

Au camp de prisonnier de guerre, la section s’en chargeant mis presque 3.000 Combattants Allemands derrière les barbelés, apportant un total de 29.000 prisonniers de guerre depuis le début de la guerre.




--------------------------------------------------------------------------------



Belgique – décembre 1944 – opération Battle of the Bulge



Jamais les membres de la MP Platoon n’oublieront l’appel qui les a mobilisé durant l’entraînement à Sissonne en France pour prendre part à la contre-offensive qui bloquerait les Allemands dans les Ardennes.

C’est du côté nord du saillant que la Military Police Platoon fit l’expérience des plus mauvaises conditions météorologiques, des tempêtes de neige, la glace et le vent.

Dans la nuit du 17 décembre 44, à 21h30, la MP Platoon fut averti que la division dans son entièreté se déplacera par camion jusque Bastogne en Belgique. A 23h00, une petite partie sous les ordres du Lt. Col. Ireland quitta Sissone pour établir un secteur de rassemblement à proximité de Bastogne.

Tôt le matin suivant, un autre petit groupe quitta Sissonne pour implanter des poteaux indicateurs le long du chemin que doit suivre la division.

Plus tard ce jour là, le corps principal du peloton quitta au devant du convoi de la division et posta des hommes aux endroits stratégiques.

Le peloton établi le QG à Werbomont en Belgique le 19 décembre 1944. Plusieurs postes de contrôle du trafique furent installés dans le secteur et le trafique se débita presque en flot continu, jour et nuit, à peine ralentit par la neige et la glace. A partir de cette date, le peloton commença une série de mouvement constant, le 24 décembre à Ville, le 25 à Homblemont, le 29 à Chevron, le 2 janvier à Haute Bordeaux et le 11 janvier à Sedoz.

Le nombre de prisonnier de guerre rassemblée s’éleva à cette date de 2.513.

De plus, beaucoup de retardataire de la 82nd furent retournés à leurs unités. Du 13 au 24 janvier, la division fut maintenu dans un secteur pour repos près de Sedoz mais les MP restèrent vigilants maintenant un poste d’information, deux PC et un PC de guerre, organisant des patrouilles routières et dans les environs de la division.

Le 25 janvier, le peloton se déplaça à Stavelot et le 28 janvier planta pour la première fois son PC sur le sol Allemand à Medell.

Le jour suivant, le peloton perdit son seul homme durant la Battle of the Bulge, le Pvt Woodward fut tué à Werth en Allemagne. Le 7 février 1945, la division avec le MP Platoon se déplaça à Rott la plus profonde pénétration en Allemagne.

Le 19 février, l’équipe du trafique quitta Rott pour établir l’itinéraire du convoi de retour à Sissonne. Le 22 février, les premiers éléments du convoi arrivèrent à Sissonne suivi du reste du peloton de MP fatigué et congelé. Ce fut deux mois fort occupés. Et 4.529 Allemands furent enfermés derrière des barbelés.

Sur le front Belge, le 21 janvier 1945, le 82nd MP Platoon établi un camp de prisonnier dans une vieille ferme abandonnée.




--------------------------------------------------------------------------------



Allemagne – avril 1945



A la fin du mois de mars 1945, le peloton était alors avec la division à Sissonne en France quand le 31, il fut placé en état d’alerte et se préparer à faire mouvement. Le 1er avrils, le petit groupe qui devait baliser la route quitta Sissonne pour Weiden en Allemagne, près de Cologne. Ils balisèrent la route pour le convoi marquant les points dangereux.

A minuit, le 2 avril, la plus grosse partie du convoi arriva à Weiden. A peu près la moitié du peloton arriva avec ce convoi, le reste arriva par train.

Une fois sur place, le travaille du MP Platoon fut d’organiser des patrouilles dans le secteur de la division pour prévenir tout accident entre civils ou avec des militaires et de travailler en collaboration avec le gouvernement militaire de Cologne. L’ancienne prison de la Gestapo de Klingelputz fut utilisée.

La division fut à nouveau mise en état d’alerte pour un possible déplacement et le 25 avril, la 82nd Airborne Division fut relevé de Cologne pour se diriger vers l’Elbe.

A nouveau l’ MP Platoon fit son travail de balisage de la route jusque Hobrenzetben où la division établi son QG le 29 avril.

Le jour suivant ce fut direction Bleckede. Là-bas, la MP Platoon y établi un QG et un camp pour prisonnier de guerre. Cependant, le peloton de policier militaire était dispersé tout le long de l’itinéraire de Cologne à Bleckede, dirigeant le trafic des éléments de la division toujours en mouvement.

Le premier jour d’une attaque importante, le camp accueilli 588 prisonniers. Quelque jour plus tard allait être le plus grand jour pour le camp de prisonnier du Military Police Platoon. Le 2 mai, le Général von Tippelskirch commandant la 21st Armée totalisant 144.000 hommes. Surveiller un si grand nombre de prisonnier derrière les barbelé était une trop grosse charge pour les MP, ils furent aidés dans cette tâche par les hommes du 505th PIR.

Ce fut un grand mois pour le peloton. Il avaient rencontrer les Russes, fait prisonnier un général et pour finir, c’était la fin de la guerre.

L’officier commandant à cette époque était le Major Paul E Vaupel. Durant les dernier jours de mai, la division commença à retourner à Sissonne et ensuite vers une destination inconnue, ils ne savaient pas si ils allaient partir pour le Pacifique, où retourner comme troupe d’occupation, où être démobilisé ou quoi d’autre.

Au début du mois de juin 1945, la 82nd Division fut envoyé à Epinal en France dans le but, par après, d’être redéployée.

Les MP prirent leur quartier dans une école pour fille et y organisa des patrouilles fréquentent dans la ville et contrôler le trafic sous les ordres du Capitaine Robert B Patterson.

Le redéploiement commença par le transfert de tous les hommes qui totalisaient 85 points ou plus au sein de la 17th Airborne Military Police Platoon et le transfert des MP de la 17th au sein de la 82nd.

Le peloton fut aussi renforcé par du personnel venant du QG de la 1st Allied Airborne Army. Après toute ces permutations, le peloton fut fort de 179 hommes et 3 officiers. 76 était des Glidermens et 106 des parachutistes.

Fin juillet, la 82nd Division fut officiellement avertis, ce qui mis fin à de nombreuse rumeur, qu’elle aurait l’honneur d’occuper la capital Allemande, Berlin. Le 30 juillet, 2 officiers et 22 hommes quittèrent Epinal pour le district militaire de Berlin avec comme mission de baliser la route. Le reste du peloton suivi deux semaines plus tard avec le convoi de camion et en train. Finalement, tous les éléments atteignirent Berlin le 16 août 1945.

Dans la ville divisée, le peloton y retrouva d’anciens amis, des Anglais et des Russes. Relevant la 2nd Armored Military Police, le peloton établi immédiatement des patrouilles motorisées et à pieds pour surveiller les civils et les militaires. Le MP Platoon était à ce moment là sous les ordres du Capitaine Robert B Patterson, maintenant Provost Marshal.

A Berlin, le peloton subit deux nouvelles pertes, tout d’abord, le Pfc S.E. Floyd fut tué dans un accident de la route le 14 août et le Pvt James S George mourut d’une balle dans le ventre dans un accident de tir le 27 septembre 1945.

Le peloton fut ensuite à nouveau en état d’alerte pour un futur redéploiement. Des parachutistes avec moins de 45 points furent transféré au 508th PIR. Les autres furent transférés dans l’infanterie et le groupe qui avait plus de 45 points pouvait espérer bientôt rentrer chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://82ndairborneeto.forumactif.com
uscollection

avatar

Nombre de messages : 227
Age : 29
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: 82nd Airborne Military Police Platoon   Dim 8 Mar - 12:43

pour illustrer ton poste quelques photos de MP de la 82 ième ,


[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]


david
Revenir en haut Aller en bas
http://www.uscollection.skyrock.com
jee py

avatar

Nombre de messages : 1629
Age : 55
Localisation : tubize
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: 82nd Airborne Military Police Platoon   Sam 29 Jan - 12:22



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 82nd Airborne Military Police Platoon   

Revenir en haut Aller en bas
 
82nd Airborne Military Police Platoon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
82 nd AIRBORNE E.T.O :: QG de la 82nd :: Toutes les unitées-
Sauter vers: